07/02/15 | Herobrine | Aucun commentaire |

Bon, il fallait que je fasse cette page. Je vous préviens, rien de technique dedans, juste de l’explication de gameplay !

Je vais également utiliser cette présentation pour OpenClassrooms pour la section présentation des projets. Même si je n’ai pas grand chose de concret, je me rends compte que j’ai pas mal besoin de retour pour mieux progresser dans le développement…

L’histoire du développement

Juste pour resituer un peu le pourquoi du comment. Le développement de Starxium a commencé pour un concours de création de jeux vidéo organisé par l’EFREI conjointement avec OpenClassrooms (alors appelé le « Site du Zéro ») : InnovGame. Le but de ce concours était de réaliser un jeu vidéo complet en moins d’un an sur un thème donné.

Le concours se divisait en 3 rounds. Le premier consistait à rendre un dossier décrivant le jeu et son gameplay. Le deuxième consistait à rendre le code de son jeu aux organisateurs. Enfin, le troisième consistait à amener le plus de joueur sur son jeu.

J’ai participé à la première édition du concours en 2010 avec SpaceWay, mais je n’ai pas réussi à réaliser tout ce que je voulais faire pour le deuxième round. Ce qui était éliminatoire : pas de code = pas de jeu…

J’ai également participé en 2011 avec Starxium. Je n’ai toujours pas réussi à réaliser tout ce que je voulais, mais j’ai tout même envoyé mon code (même incomplet) juste pour dire que voilà, j’avais fait quelque chose (même si je savais pertinemment que ça ne passerait pas). Il s’avère qu’ils m’ont accepté au round 3, mais tiendrai compte du fait que mon code est incomplet. Parallèlement, deux amis ont lancé les « Starxium Chronicles », une fanfic sur le jeu qui a beaucoup plu. Il y a aussi deux quotes DTC sur Starxium, ce qui a littéralement fait exploser le compteur de visites quand elles sont sorties : #12281 et #12271.

Mais j’ai quand même perdu. Il fallait s’y attendre, le jeu ne fonctionnait pas… Cependant, j’ai décidé de ne pas abandonner ce projet, parce que je pensais que l’idée de ce jeu pourrait le rendre très populaire. A l’époque je voulais en faire un jeu par navigateur parce que je ne savais faire que ça, bien que je savais qu’un « vrai » jeu sur PC serait quand même bien mieux. J’ai mis en pause ce projet le temps de me consacrer un peu plus à mes études, mais maintenant je suis enfin prêt à continuer et plus motivé que jamais !

Starxium

Logo Starxium

Logo Starxium

Alors c’est là qu’on va parler gameplay. Je pense qu’il serait assez compliqué d’être exhaustif sur tous les aspects du jeu « final » tellement il y en a, mais je vais tenter de couvrir les principaux !

Tout d’abord, la « map » est en fait une représentation de l’univers avec des distances réelles. Il y aura environ 2000 systèmes solaires avec au moins une planète habitable par système solaire. Ils seront répartis de manière uniforme dans une sphère. Au milieu de cette sphère : l’endroit présumé où trouver le Starxium, étrange élément qui permettrait de modifier les lois de la physique autour de lui.

Il existe trois factions : les Metropians (les humains dans un futur lointain, genre Terran dans StarCraft), les Spraxions (des extraterrestres, genre Zerg dans StarCraft) et les Siryteks (des robots venus de nul part, genre Protoss dans Starcraft). Chacune a des rôles différents :

– Pour les Metropians, c’est la ruée vers l’or, l’élément le plus précieux au monde. Il pourrait être utilisé pour se téléporter, pour voyager dans le temps, etc… ou revendu à la multiplanétaire Starxium Inc. qui a découvert son existence.

– Pour les Spraxions, leur technologie ne permet d’utiliser le Starxium. Leur but principal sera le pillage et la destruction systématique de vaisseaux Metropians ou Sirytek, car ils peuvent utiliser ces carcasses sur leurs vaisseaux et construire ainsi des forteresses spatiales.

– Pour les Sirytek, il s’agit avant tout de défendre le Starxium car c’est lui maintient leur existence. Disposant de technologies quantiques extrêmement avancées, ils feront tout pour éviter que quiconque ne touche au Starxium.

Chaque faction est divisée en 4 classes. Je ne détaillerai que les classes metropians ici, mais il faut comprendre que le gameplay est différent pour chaque faction (ce qui fait 12 types de gameplay différents en tout)

– Le pilote : Il est le seul à pouvoir diriger le vaisseau et gérer les cartes de l’univers ainsi que les communications extérieures.

– L’ingénieur : Il est le seul à pouvoir réparer et améliorer le matériel électrique et électronique du vaisseau.

– Le soldat : Il est le seul à pouvoir utiliser une arme à feu automatique et installer des tourelles de défenses.

– Le médecin : Il est le seul à pouvoir soigner les membres de l’équipage et gérer le commerce avec d’autres vaisseaux ou stations.

Il faut donc que l’équipage d’un vaisseau se compose au moins d’une personne de chaque classe.

Lorsque le jeu démarre pour les Metropians, le but premier est de former un équipage, de construire son vaisseau et de partir à l’aventure. Bien entendu, les distances étant réelles, il faudra explorer et améliorer son vaisseau pour pouvoir un jour espérer atteindre le Starxium par une expédition de plusieurs jours, voire semaines. Le jeu continue quand le joueur est déconnecté, il devra donc configurer l’intelligence artificielle du vaisseau pour le diriger se défendre en cas d’attaque. Il est tout de même préférable de se reconnecter au moins une fois par jour pour vérifier que tout va bien.

Il est également possible de s’installer sur une planète et de créer une station de ravitaillement pour d’autres vaisseaux perdus. Attention, aucune protection n’existe sur les propriétés de planètes vierges. Il faudra donc se défendre en cas d’attaque. Cependant, tout metropian attaquant un autre metropian est considéré comme un pirate et sa tête est mise à prix. Il faut savoir que la mort est très, très punitive et que chacun a tout intérêt à rester en vie (et donc à ne pas avoir sa tête mise à prix).

Il existe tout un tas d’autres aspect du gameplay que je ne détaillerai pas ici, tout simplement pour ne pas faire de cet article un énorme pavé (ce qu’il est déjà un peu remarque…), et pour vous laisser un peu la surprise aussi !

Starxium WP

Logo Starxium WP

Logo Starxium WP

Starxium WP est en quelque sorte un préquel de Starxium. Le gameplay sera totalement différent, mais me permettra de poser les bases du jeu pour pouvoir développer le jeu final plus facilement.

Une partie de Starxium WP se joue avec au moins 3 joueurs (le nombre optimal étant de 7), et jusqu’à… autant que vous voulez ! Tous les joueurs font partis du même équipage metropians et sont engagé par Starxium Inc. pour analyser une anomalie située à quelques semaines de voyages de la Terre. Le but principal sera donc d’y aller, puis de revenir avec les analyses. Cependant des espions se sont infiltrés dans l’équipage. Leur seul but sera de prendre le contrôle du vaisseau en se débarrassant de tous les autres joueurs… discrètement ! En effet, seuls les espions savent qui sont les autres espions.

Tous les moyens seront bons, du poison dans la nourriture à l’ouverture d’un SAS dans lequel se trouve un joueur, en passant par l’échange de médicaments ou laisser un joueur mourir de faim, bastillonné dans un placard. Bien évidemment, il faudra faire attention aux caméras, aux rondes, aux fouilles, et à la vigilance des autres joueurs. De quoi installer une bonne paranoïa et briser des amitiés, un parfait cocktail !

Le développement de Starxium WP est d’ores et déjà en cours, et vous pouvez suivre son avancement sur le dev’blog. Bien entendu, je reste ouvert à toute suggestion 🙂 !

Pas de commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *