Erreur de la base de données WordPress : [Table 'starxium.wp_termmeta' doesn't exist]
SELECT term_id, meta_key, meta_value FROM wp_termmeta WHERE term_id IN (9,4,5) ORDER BY meta_id ASC

Warning: mysql_num_fields() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/starxium/public_html/blog/wp-includes/wp-db.php on line 3194 class="post-467 post type-post status-publish format-standard hentry category-algorithmes category-gameplay category-programmation">
04/05/11 | Herobrine | 2 commentaires |

Votre jeu préféré, toujours non jouable (oui je sais, c’est un peu paradoxale …), avance bien !

Comme promis, je donnerai dans cet article de nombreux détails concernant les vaisseaux et comment cela fonctionne dans la base de données.

Vous pourrez également mieux comprendre le deuxième épisode de Starxium Chronicles qui fait référence à deux vaisseaux (le Star Cross et le Star Cry)

Il existe cinq types de vaisseaux qui sont classés selon le nombre de salles disponibles (10, 12, 14, 18 et 22 salles)

Je le rappelle, le vaisseau, à l’achat, vous est livré vide. C’est à vous et votre équipage de construire une cabine de pilotage, des réacteurs, des cabines pour chaque membres, des tourelles, des entrepôts …

Chaque faction possède ses propres types de vaisseau. Il existe donc 15 vaisseaux de base en tout, à vous de le rendre différent des autres.

Voici un tableau montrant les noms et types respectif de vaisseau :

Metropians Spraxions Siryteks
10 salles SpeedX DragonFly Bixell
12 salles Power12 Cyclon GreyLight
14 salles InterScape PreType SpadesAce
18 salles StarCross RedNova HyperFan
22 salles StarCry DustNebula Sunergy

Je vais prendre l’exemple du RedNova pour vous expliquer comment fonctionne la base données et le site en arrière plan.

Le vaisseau est stocké sous forme de plan, comme ceci :

0;1;0;1;0/0;1;0;1;0/1;1;0;1;1/1;0;0;0;1/1;1;0;1;1/0;1;1;1;0/0;0;1;0;0

On sépare tout d’abord la chaîne en 5 autres en la séparant au niveau des slashs. Puis, on sépare ces 5 autres au niveau du point-virgule.

Cela nous donne un tableau qui ressemble à ça :

0 1 0 1 0
0 1 0 1 0
1 1 0 1 1
1 0 0 0 1
1 1 0 1 1
0 1 1 1 0
0 0 1 0 0

Les 1 indiquent l’emplacement d’une salle, les 0 l’absence de salle. Le vaisseau est vu de haut, et orienté vers le haut.

Enfin, les salles sont numérotées, en lisant de droite à gauche, de haut en bas en comptant uniquement les salles, ce qui donne ceci :

1 2
3 4
5 6 7 8
9 10
11 12 13 14
15 16 17
18

On peut donc identifier une salle dans la base de donnée grâce au numéro de son emplacement et à l’id du vaisseau.

Ne vous inquiétez pas, les vaisseaux ne se résume pas à un code binaire, il y a aussi une image associée à chaque vaisseau, mais comme je ne suis pas très content du résultat pour l’instant, je ne vous les montre pas.

Le code est fait de telle sorte qu’il soit très facile d’ajouter des vaisseaux. Il se peut donc qu’il y ait beaucoup plus de vaisseaux lors de la sortie du jeu !

Au niveau de la personnalisation des vaisseaux, vous pourrez définir un nom et un logo à votre vaisseau, ainsi que 2 couleurs pour l’identifier sur les bases des planètes ou dans l’espace.

 

Vu qu’on est au 3ème round, je vais très probablement finir tous mes articles (ou presque) par ce lien : http://innovgame.efrei.fr/concours/rendu/2011/FutureGears/ !

Merci de cliquer dessus au moins une fois par jour, je vous en serai très redevable !

 

Au passage je passe une annonce pour ceux qui voudraient un partenariat avec Starxium : si vous possédez un blog, un site, un forum en rapport avec Starxium et que ça vous intéresse, merci de me contacter 😉 !

2 commentaires pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *